L'argousier

L'Argousier


Les fruits de l’argousier sont parmi les plus riches en vitamine C. De saveur acidulée, on les rencontre plus particulièrement dans les Alpes du Sud.

 

Son nom latin : Hippophae rhamnoides

 

Les baies d'argousier ont un goût plutôt acidulé et sucré, qui peut rappeler celui des fruits de la passion. 

Les baies se cueillent à partir des premières gelées et jusqu’en février. 

 

 

Les baies sont généralement consommées sous forme de confitures, compotes, sirops ou de jus.

 

Cette dernière forme est particulièrement pratique pour profiter facilement de son apport en vitamine C naturelle, indispensable en hiver pour renforcer notre résistance aux infections.

 

En effet, les baies d’argousier sont particulièrement riches vitamine C. Elles en contiennent jusqu’à 900 mg pour 100 grammes de fruits, soit une teneur une moyenne 20 à 30 fois supérieure à celle de l’orange, et 10 à 20 fois celle du kiwi !  

 

Mais les propriétés des baies d’argousier ne sont pas seulement dues à sa richesse en vitamine C. En effet, elles contiennent également de la vitamine E, des caroténoïdes anti-oxydants et des oméga 7, des acides gras particulièrement recommandés pour lutter contre la sécheresse de la peau et des muqueuses. 

 

Traditionnellement, l’argousier est considéré comme un tonique général, de l’organisme, un stimulant physique. Les fruits sont utilisés pour lutter contre la grippe et les maladies virales.

 

Il est aussi recommandé pour traiter certains troubles cardio-vasculaires mais également les troubles digestifs et les indigestionsDes études récentes ont montré que les baies d’argousier pouvaient être utiles pour lutter contre les nausées causées par la radiothérapie.

 

De par son action antioxydante il agit sur les inflammations des poumons. Certaines études montrent qu’il atténue également les douleurs menstruelles.

 

L’huile extraite des pépins d’argousier (très riche en omégas 3) est un formidable cicatrisant, qui aide à soigner les brûlures, les coups de soleil, les escarres et apaise l'eczéma On la retrouve d’ailleurs dans la composition de nombreux cosmétiques (savons, huiles de soin, crèmes...).

 

Recommandations :

En interne : 1-2 cuillères à soupe par jour couvrent l’apport journalier recommandé de 60 mg de vitamine C. 

En externe : L'huile est utilisée sous forme de massages quotidiens. 1- 2 applications par jour, sur les plaies ou sur les zones où la peau est très sèche.